Je ne vais pas vous cacher qu’au moment où je prends mes résolutions de fin d’année, je sais déjà que je vais faire quelques écarts. Je tiens quand même à m’en faire une liste tous les ans, pour mettre à plat ce qui est important pour moi. Cette année je prends des résolutions « hesti », c’est à dire des résolutions qui m’invitent à prendre mon temps et à cuisiner.

Résolution N°1 : Faire tous mes repas maison

Cuisiner tous ses repas c’est une discipline, une organisation et une volonté ferme. Autant dire que je sais déjà que je ne vais pas m’y tenir, mais si je m’approche de 6 repas maison sur 7, ce sera déjà très bien. Cuisiner soi-même ça fait faire des économies, on sait ce qu’on met dans nos plats donc pas d’additifs bizarres, pas de sucre pernicieux… Et bonus, on peut être créatif, explorer de nouvelles techniques et de nouveaux goûts.

Résolution N°2 : Soutenir nos restaurants et commerces locaux 

Bien sûr ma 2ème résolution contredit ouvertement ma 1ère résolution… Oui c’est génial de cuisiner maison mais laisser le flambeau à quelqu’un d’autre le temps d’un déjeuner ou d’un dîner ça fait du bien. Ça nous fait découvrir des choses qu’on ne cuisinerait pas nous-même et ça crée du vivre ensemble. Les restaurants, les cafés, les commerces de quartier c’est des lieux de communauté qu’on ne peut pas perdre, donc on fait de notre mieux pour les soutenir!

Résolution N°3 : Explorer de nouvelles saveurs. 

L’exploration culinaire c’est encore un moyen de s’émerveiller et de voyager sans aller très loin. Ça ouvre l’esprit et le palais. J’ai une liste de recettes et d’ingrédients que je veux tester dans l’année, ça me permet d’apprendre de nouvelles techniques ou d’appréhender de nouveaux goûts. Quel plaisir de découvrir qu’on peut reproduire soi-même la cuisine qu’on adore chez les autres. Dans ma liste vous trouverez par exemple : confectionner des Xiao Long Bao (raviolis vapeur au bouillon) ou apprendre à cuisiner le tofu ou les coquillages.

Résolution N°4 : Manger en pleine conscience

Certainement la plus difficile de mes résolutions… Il se trouve que je prends toujours mes repas en faisant quelque chose d’autre en même temps : je lis un article, je regarde un épisode de série, je consulte mon téléphone… Je mange donc généralement « inconsciemment ». Manger en pleine conscience consiste à se concentrer sur chaque bouchée, et à observer la texture, la saveur et la température des aliments. C’est une forme de médiation sur la nourriture. Vous pouvez essayer dès maintenant avec un morceau de chocolat ou du thé. Cette pratique d’origine bouddhiste permettrait d’apprécier d’avantage ce que l’on mange, ou au contraire de se rendre compte qu’on n’a pas réellement envie d’en manger autant.

Résolution N°5 : Observer les saisons

C’est un sujet vraiment important pour moi. Observer les saisons c’est suivre le temps qui passe et s’aligner avec le rythme de la nature. Ça calme. Ça passe par le fait d’être tout les jours un peu en contact avec la nature. J’ai la chance d’avoir un grand arbre devant la fenêtre de mon appartement et si je n’ai vraiment pas la motivation d’aller au parc je le regarde quelques minutes en aérant l’appartement, je regarde où il en est, ses feuilles, ses branches. Ça peut paraitre un peu loufoque mais il semblerait que ça rende plus empathique. Quand on travaille de chez soi on peut passer des jours sans se rendre compte du temps qu’il fait. Observer les saisons ça peut passer par tout type de rituel saisonnier (fêtes, cérémonies…) mais c’est avant tout manger des fruits et légumes de saison!